Description logo pour referencement
   
Chronique : La Malédiction Grimm
A la Une
7 votes
auteur Polly Shulman
N° ISBN9782747036788
EditeurBayard Jeunesse
CollectionMillézime
Pages510
Parution2014-02-13
TypeRoman
Coup de Cœur Mes Premières Lectures !

Comment quelque chose issu des contes de fées pourrait-être une malédiction ?

Il se trouve que la magie apporte le pouvoir : elle est rare, et la convoitise va souvent de pair. Ici, c’est l’histoire d’Elizabeth, qui va l’apprendre à ses dépends et à ceux de ses amis.

 

Polly Shulman nous le montre dans La Malédiction Grimm. Ce n’est pas son premier livre, vous connaissez peut-être La fille qui voulait être Jane Austen sorti en 2010 aux éditions Albin Michel Wiz.

 

L’univers de son dernier livre lui correspond parfaitement puisqu’elle travaillait à la bibliothèque de New-York plus jeune ; elle collectionne aujourd’hui toutes sortes d’objets loufoques. La Malédiction Grimm vous dit peut-être déjà quelque chose et pour cause, nous en avions parlé dans cet article  !

 

Un travail pas comme les autres


Elizabeth, est une lycéenne qui vit avec son père, sa belle-mère et ses deux belles-sœurs pas vraiment aimables (tiens tiens une certaine Cendrillon était dans la même situation... ). Lorsque son professeur d’histoire lui propose un emploi extra-scolaire, elle accepte, y voyant un moyen de s’évader et de côtoyer un nouvel environnement.

 

C’est donc comme magasinière qu’Elizabeth découvre avec plaisir et admiration le Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New-York. Cet établissement fonctionne comme une bibliothèque publique, mais avec des objets. A quelques détails près : dès le début, le fonctionnement est inhabituel.

 

Cela commence avec un test que lui fait passer le docteur Rust, le directeur, qui consiste à trier des boutons. Cela continue avec la découverte de la collection Grimm, qui est dédiée aux objets magiques ! Objets tout aussi empruntables, mais avec plus d’attentions que les objets normaux puisqu’il faut laisser une caution un peu spéciale lors de l’emprunt.

Elizabeth va de découvertes en découvertes et se fait des amis. Et peut-être plus... Quoiqu’il en soit, ce travail est une réussite, même si son père ne trouve toujours pas le temps de s’occuper d’elle.


Cependant, assez vite, Elizabeth apprends des choses à propos du Dépôt, à lui faire dresser les cheveux sur la tête. Employée disparue, clients louches, animal effrayant qui rôde...


De pages en pages le suspense s’intensifie sans laisser au lecteur le temps de s’ennuyer. Les intrigues sont bien amenées, l’écriture est fluide, les dialogues intéressants, et les personnages bien construits.

 

 

On ne saurait dire ce qu’il faudrait à La Malédiction Grimm pour être mieux... Petit bonus, à la fin de l’ouvrage sont retranscrits certains contes méconnus des frères Grimm auxquels il est fait allusion pendant la lecture. Si on rajoute à cela la couverture magnifique et la quatrième de couverture alléchante, que demander de plus ?! Assurément c’est un coup de cœur !

 

 

Bonne nouvelle, un tome indépendant de la même série est à paraître : The Wells Bequest ! Le héros n’est pas le même mais les objets qui sont au cœur de l’intrigue font parti de la collection Wells, qui ne renferme que des objets de science-fiction !! Machine à remonter le temps et rayons laser, tout y est ! Sorti au mois de septembre 2013, il n’y a pas encore de date prévue en France... Un peu de patience !


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Chronique : La Malédiction Grimm : Mes Premières Lectures