Description logo pour referencement
   
Chronique : Le journal malgré lui de Henry K. Larsen
A la Une
10 votes
Traduction Valérie Le Plouhinec
auteur Susin Nielsen
N° ISBN9782330022495
EditeurHélium
CollectionHélium Fiction
Pages240
Parution2013-08-00
TypeRoman
Coup de Cœur Mes Premières Lectures !

Un roman ado à découvrir d’urgence !

Sous-titre : écrit uniquement parce que mon psy y tient, mais franchement c’est moisi.

Quelque chose me dit que Cecil n’est pas la crème de la crème des psychologues. Déjà, il est gratuit. […] Son bureau est minuscule et encombré, avec des meubles bas de gamme, abîmés et tâchés. Et puis, on dirait qu’il n’a pas pu se payer de vêtements neufs depuis 1969. Nous n’avons pas encore parlé de ÇA. Il essaie de m’y amener l’air de rien. Il me pose parfois des questions orientées. Mais quand il le fait, je prends ma voix de robot pour lui répondre. « Je-ne-sais-pas. De-quoi-vous-parlez. Espèce-d’humanoïde. » Alors, il bat en retraite.

Le lecteur découvre Henry, un ado mal dans sa peau, qui vit seul avec son père et voit régulièrement un psychiatre, Cecil, depuis que c’est arrivé. Ça, c’est la catastrophe qui a heurté de plein fouet la famille d’Henry et qui l’a également fait voler en mille morceaux. Depuis, plus rien n’est comme avant. Henry et son père ont dû déménager pour essayer d’oublier et de changer de vie. Pour Henry cela signifie une nouvelle école, de nouveaux camarades et peut-être une nouvelle vie sans commérages, suspicions et ragots.
Le thérapeute d’Henry lui conseille alors d’écrire un journal. Idée qu’Henry trouve ridicule au départ mais à laquelle il va se prêter de plus en plus.

Le journal malgré lui de Henry K Larsen est une de ces lectures intelligentes, drôles et fichtrement bien menées, qui ne laisse personne indifférent. Entre humour, cynisme et fait de société ce livre analyse comportements, sentiments et adolescence avec brio.

 

Les personnages principaux et secondaires sont attachants et crédibles, la description d’un ado qui a grandi trop vite saisissante. La forme du journal intime, plutôt à la mode en ce moment, est idéale pour ce genre de roman.


Mention spéciale pour la traduction et la couverture, fort réussies !


Une vraie perle ! 


PS : Ce livre a reçu en 2012 le Governor General’s Literary Award, un prestigieux prix canadien pour les romans adolescents.
 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Chronique : Le journal malgré lui de Henry K. Larsen : Mes Premières Lectures