Description logo pour referencement
   
Chronique : Les psicopattes
A la Une
5 votes
Auteur Illustrateur Bruller
Auteur Illustrateur Tébo
N° ISBN9782344001370
SérieLes psicopattes (1)
EditeurGlénat
CollectionGlenat poche
Pages96
Parution2014-06-04
TypeRoman

"C’est juste la meilleure série du monde" nous disent les auteurs. Ah oui ? On est allé vérifier et... ça promet !

 Les auteurs le disent en quatrième de couverture, « c’est juste la meilleure série du monde » ! Disons que je serai un peu plus modérée, mais gardons en tête que les deux premiers tomes sont prometteurs et entre nous... C’est une très bonne série ! 

 

Tout commence avec un fou rire, puisque la première rencontre est avec des poussins, Coquille et Duvet, alias Mister Co’ et Mister Duv’, deux gros durs d’à peine une semaine, persuadés de régner sur la ferme dans laquelle ils vivent alors que...

Précisément, ça ne fait qu’une semaine qu’ils ont sorti la tête de l’oeuf ! Le ton est donné dès les premières lignes, le récit est drôle, décomplexé, on joue avec la langue française, on la manipule, le langage familier est roi et bien que ça puisse surprendre pour les premières pages, c’est vraiment sympa. 

 

Le premier tome, Les Pattes dans la boue, se concentre sur Otto, cochon allemand qui est maniaque de la propreté et qui ne s’est jamais jamais, ô grand jamais, prélassé dans un bain de boue (quelle idée !), tandis que le deuxième tome Coup de poule aborde les chamailleries entre les poules et le renard (végétarien et écolo convaincu), qui font tourner le reste de la ferme en bourrique et qui commencent à les lasser. 

 

Co’ et Duv’, sont très attachés à Claude le taureau, sorte de grand schtroumph des temps modernes, version animale, qui lit des romans d’amour à longueur de journée, tout en tentant de résoudre les petits travers psychologiques de ses camarades de vie, et le leit-motiv des récits est qu’ils vont aller voir Claude pour aider les autres animaux à régler leurs problèmes, et seront partie prenante de l’amélioration (ou pas) de la situation. 

 

Les thèmes abordés sont décortiqués avec intelligence, beaucoup d’humour et de facilité, et le récit avance vite, le rythme est donné, rapide, la langue swingue et casse les codes habituels.

 

Seul bémol pour l’amoureuse des langues que je suis, une absence de négations dans le premier tome, qui m’a vraiment gênée et m’a fait aborder la suite du récit avec un peu plus de crainte de trouver d’autres détournements de la langue trop marqués à mon goût. Mais c’est bien là le seul reproche que j’ai à faire à cette série vive et rigolote, qui ravira les bons lecteurs et permettra sans doute à des enfants, ayant plus de difficulté, à aborder les textes avec plus de confiance et moins de complexes face à la langue.

 

 

Les personnages quant à eux sont de vraies caricatures, tendres et drôles à la fois, et on a hâte de les retrouver d’un tome à l’autre. 

Les auteurs avaient donc presque raison, cette série est une petite merveille et je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter !

 

 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Chronique : Les psicopattes : Mes Premières Lectures