Description logo pour referencement
   
Chronique : Max the elephant
A la Une
5 votes
illustratrice Marie-Noëlle Horvath
auteur Bénédicte Prats
Interprète Robert V. Peterson
Maison d'édition Cépages éditions
N° ISBN9791093266046
EditeurCépages
CollectionBlooming
Parution2015-04-15
TypeAlbum
Coup de Cœur Mes Premières Lectures !

Une belle découverte !

Max the elephant fait partie de la collection Blooming, qui propose des comptines thématiques et inédites aux enfants, afin de les familiariser à l’anglais. Et c’est un pari réussi !

La musique est composée par Robert V. Peterson, guitariste dans un groupe de pop-rock dans lequel il joue et chante ses compositions. Il écrit aussi des ballades folks.

Les jolies illustrations colorées sont, quant à elles, signées Marie-Noëlle Horvath. Après des études d’art textile, Marie-Noëlle s’est lancée dans l’illustration pour la presse et l’édition jeunesse. Ce goût des tissus, des matières et des couleurs imprègne d’ailleurs son travail pour notre plus grand plaisir !

Max est un éléphant, qui se promène tranquillement. Chemin faisant, il va rencontrer plusieurs animaux (un crocodile, un zèbre, un lion et même un moustique !), qu’il va finir par porter sur son dos. Jusqu’au moment où …

Max the elephant est une belle réussite, tant sur le fond que sur la forme. L’idée de proposer des comptines inédites et originales aux enfants, le tout en langue anglaise, est bien entendue très sympathique et intéressante. La sensibilisation aux langues étrangères est un enjeu important et la commencer tôt ne peut qu’être bénéfique ! De plus, il n’y a pas de Cds ou de puces sonores mais un simple flash code, au dos de l’album, qui permet d’écouter la chanson soit sur son smartphone soit en téléchargeant la comptine sur le site de l’éditeur. Un bon point pour tous les parents fatigués d’entendre inlassablement les mêmes sons sortir des livres à toute heure du jour (ou de la nuit !) et de chercher des piles.

Le format carré et cartonné de l’ouvrage permet une bonne prise en mains par les petits bouts de choux, et demeure résistant. Gageons que le vocabulaire des animaux saura ravir les enfants. La répétition de certaines phrases permet une mémorisation et un apprentissage faciles de la comptine. La petite histoire bénéficie en outre d’une traduction française pour les lecteurs peu rassurés par leurs compétences en anglais. La comptine en elle-même, folk et entraînante, est originale et une belle idée pour sortir des sentiers battus (et rebattus) des comptines enfantines en anglais.

Enfin les illustrations vives, colorées et attrayantes achèveront de vous conquérir. Ces animaux sont vraiment trop craquants !

Le vocabulaire des animaux deviendra une vraie partie de plaisir ! C’est une belle découverte que nous vous recommandons chaudement !

 

 

Si vous souhaitez approfondir le sujet vous pouvez également :

 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Chronique : Max the elephant : Mes Premières Lectures