Description logo pour referencement
   
Chronique roman jeunesse : Chasseurs de Livres
A la Une
4 votes
Traduction Magali Duez
Illustration de couverture Sarah Watts
auteur Jennifer Chambliss Bertman
N° ISBN9782221189160
Série (1)
EditeurR Jeunesse
Pages448
Parution2017-02-00
TypeRoman

Achetez-le en numérique !

Une folle chasse au trésor à San Francisco !

Jennifer Chambliss Bertman est née et a grandi dans la baie de San Francisco. Elle a étudié la danse et l’écriture à l’Université de Californie. À dix-huit ans, elle a fait un stage à la rédaction d’un magazine à Manhattan, et depuis, elle n’a pas quitté le monde de l’édition. Chasseurs de Livres est son premier roman.

La traduction est assurée par Magali Duez et l’illustration de couverture par Sarah Watts.

« Cet ouvrage était trop spécial. Sa couverture en tissu couleur grenadine était ornée d’un scarabée doré en relief, moucheté de paillettes qui scintillaient quand on inclinait le livre. Il s’ouvrit en craquant légèrement comme si c’était la première fois. Personne ne jetterait un tel livre. »

Une aventure épique à San Francisco !

Émily est une passionnée de la Chasse aux livres/Book Scavenger, un jeu créé par son idole, le célèbre éditeur californien Garrison Griswold. Il s’agit de décrypter des messages codés pour trouver l’emplacement de livres cachés, grâce à un réseau et une grosse communauté de joueurs en ligne. Elle commence à avoir un bon niveau et compte bien encore progresser.

Mais lorsqu’elle emménage avec ses parents et son frère à San Francisco, mère patrie de la Chasse aux livres, elle apprend avec stupeur que M. Griswold a été agressé alors même qu’il allait lancer un nouveau jeu livresque d’une ampleur inédite.

À elle et à son nouvel ami de jouer et de mettre au clair cette agression !

Une lecture prenante et dynamique !

Chasseurs de Livres est un roman sympathique, empli de bonnes idées. Mêlant habilement chasse au trésor, énigmes, messages codés et références littéraires, il fait mouche et emporte son lecteur dans la quête acharnée et de plus en plus périlleuse d’Émily et de son voisin James à travers tout San Francisco.

De belles trouvailles telles que l’usage de codes, du seau à message ou encore de l’idée des parents d’Émily d’habiter dans chacun des états des États-Unis, ainsi que les personnages adolescents assez bien campés donnent à ce premier tome une saveur agréable et originale. Le point fort du roman étant également l’incroyable fourmillement artistique de San Francisco et les belles références littéraires – américaines ou non, convoquées à maintes reprises dans le roman.

Petit bémol concernant la fin, trop rapide et abrupte à mon goût, après une belle exposition.

Gageons que le tome 2 saura remédier à cette légère déception !


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Chronique roman jeunesse : Chasseurs de Livres : Mes Premières Lectures