Description logo pour referencement
   
Chronique roman jeunesse : Les garçons ne tricotent pas en public
A la Une
1 vote
Traduction Anne Delcourt
auteur Tom Easton
N° ISBN9782092559168
EditeurNATHAN
CollectionRoman Grand format
Pages360
Parution2016-03-10
TypeRoman

Achetez-le en numérique !

Il n’y a que les mailles, qui m’aille

Tom Easton est un auteur qui a publié sous divers pseudonymes. Il écrit pour la jeunesse, pour les adolescents : Miss Understanding (une série qu’il a publié sous le nom de Lara Fox en 2009), HAV3N (2013), Seven Second Delay (2014).

 

Les garçons ne tricotent pas (en public) a reçu le prix Conventry Inspiration Book Award 2015.

 

De fil en aiguille

 

Ben fait toujours les mauvais choix et s’attire des ennuis. Après avoir volé de l’alcool dans un supermarché et avoir causé un accident de la route à vélo, il doit suivre un « parcours de réinsertion pour jeunes délinquants » et, dans ce cadre, s’inscrire à un cours.

 

Mais voila, il pensait pouvoir z’yeuter sa belle professeur qui a au dernier moment changé de cours, et, il doit maintenant rester en cours de tricot avec la mère de la fille dont il est amoureux.

 

Ben ne peut plus faire machine arrière et doit jouer le jeu, en espérant que ses potes, Megan, son père et que tout le reste du monde ne soit jamais au courant ! Mais le pire dans toute cette histoire : c’est que le "tricot", il en devient absolument fan !

 

Tricot à peluche

 

Il y avait pourtant matière à faire un livre complètement décalé pour la jeunesse : avec un jeune délinquant anglais qui se voit devoir suivre le cours de tricot du programme de réinsertion. 

 

Le synopsis est posé. Alléchant . Décalé. Quand on connaît la jeunesse anglaise on pense que l’humour, l’autodérision seront au beau fixe. Mais ça n’est malheureusement pas le cas !

 

Certes, la couverture française du livre aurait pu mettre sur la voie, mais parfois une couverture peu attrayante ne signifie pas forcément que le livre sera de la même teneur... Je laisse donc une chance à ce roman mais voilà, l’auteur s’est pris les pieds dans le tapis et ceci dès le début du récit.

 

On nous vendait un personnage délinquant sauf que le personnage principal est trop gentil, trop lisse, il ne colle en rien à l’idée qu’on s’était fait de lui alors que tout le scénario repose justement sur sa personnalité. 

 

L’écriture est trop juvénile et mal construite, l’auteur veut parler aux adolescents mais en fait trop au point de ne plus paraître crédible à la lecture, surtout pour un lectorat aussi exigeant !

 

Les garçons ne tricotent pas (en public) a ainsi raté ses mailles, mieux vaut tout défaire pour recommencer : à l’envers, à l’endroit !


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Chronique roman jeunesse : Les garçons ne tricotent pas en public : Mes Premières Lectures