Description logo pour referencement
   
Interview 2017 : Fleur Daugey et Sandrine Thommen
A la Une
auteur Fleur Daugey
Maison d'édition Actes Sud Junior
illustratrice Sandrine Thommen
Parution2017-10-00
Pour les6 à 11 ans

Rencontre fascinante autour des Yôkaï avec Fleur Daugey et Sandrine Thommen !

Mes Premières Lectures : Bonjour Fleur et Sandrine, et merci de répondre à nos questions ! Pour commencer pourriez-vous tout d’abord vous présenter un peu ainsi que votre parcours pour nos lecteurs ?

Fleur Daugey : Je suis éthologue de formation. L’éthologie est la science qui étudie le comportement animal. J’ai travaillé dans le domaine de la protection de la nature avant de me tourner vers l’écriture et le journalisme. Aujourd’hui la plupart de mes livres se donnent pour mission de sensibiliser petits et grands aux beautés de la nature et à sa protection. Mais j’écris aussi sur d’autres sujets qui me passionnent comme les yôkaï !

Sandrine Thommen :
Je suis une illustratrice dont les thèmes favoris sont la nature et le voyage, particulièrement vers l’Orient… J’aime bien parler de mon parcours depuis mes premières années de vie, dans les Cévennes, dans une maison très isolée, retapée par mes parents producteurs de châtaignes et de kiwis. J’ai d’abord voulu devenir bouchère-charcutière, puis médecin humanitaire pour voyager en Afrique. C’est vers 17 ans qu’un intérêt décuplé pour la littérature et les arts m’a donné l’envie de devenir illustratrice. Après un baccalauréat scientifique, j’ai rejoint l’école Estienne, à Paris, pour une Mise à Niveau Métiers d’Art, puis l’école des Arts décoratifs de Strasbourg, dont j’ai été diplômée en 2010. Mon style de dessin s’y est développé autour d’un coup de coeur d’étudiante pour les miniatures persanes et les images d’Extrême-Orient.

Mes Premières Lectures : Ce n’est pas la première fois que vous travaillez ensemble car il me semble que vous avez déjà publié « Les oiseaux globe-trotters » chez Actes Sud Junior. Vous avez publié récemment « Yôkai !  » chez le même éditeur, un magnifique album documentaire revisitant les légendes japonaises traditionnelles. Pouvez-vous nous parler un peu de la genèse de cet album ?

 



Fleur Daugey : C’est justement en présentant Les oiseaux globe-trotters sur un salon que Sandrine et moi avons discuté des sujets qui nous intéressaient. Je lui ai parlé des yôkaï et l’idée était lancée de proposer un nouveau livre à Actes Sud junior.

Sandrine Thommen :
Tout à fait. Les idées de Fleur, que ce soit Les Oiseaux Globe-trotters ou les Yôkaï, m’ont tout de suite complètement enthousiasmée !

Mes Premières Lectures : Le folklore mondial est très riche en monstres, pourquoi avoir choisi tout particulièrement le Japon ? Les monstres japonais sont-ils plus ou moins effrayants que les nôtres ?

Fleur Daugey : Personnellement j’ai une certaine obsession pour tout ce qui est japonais même si je n’ai pas encore visité ce pays. Je suis aussi férue de haïkus, de mangas et de cinéma japonais. Les yôkaï et les contes dans lesquels ils figurent sont intrigants car ils nous emmènent dans un monde bien différent de celui de nos ogres et de nos fées. Ils sont très étranges et bizarres, ce qui les rend fascinants. Ils peuvent être aussi effrayants que les nôtres mais pas seulement. Certains sont inoffensifs ou même gentils, mais cela dépend des circonstances, ils sont assez imprévisibles !

Sandrine Thommen : 
Je crois que nos monstres peuvent être aussi passionnants que ceux des japonais, mais j’ai souvent tendance à vouloir partir loin.. ! Le Japon me fascine aussi tout particulièrement, car c’est une île au bout du monde, riche d’une culture très singulière, raffinée dans la simplicité comme dans le grotesque… Les Yôkai sont très présent dans l’imaginaire des japonais, ils sont très nombreux et diversifiés, et ils ont tous quelque chose de bizarre et de surprenant… Pour ma part j’ai passé deux mois d’été à Kyôto, et les mystères du Japon n’en sont devenus que plus obscurs et attirants.

Mes Premières Lectures : Quand on parle de yôkai, on pense inévitablement à Mizuki Shigeru ; connaissez-vous ce mangaka et son travail vous a-t-il influencé sur cet album ?

Fleur Daugey : Bien sûr, j’ai même découvert les yôkaï dans Nôn Nôn Ba et notre livre est dédié à cet immense auteur. Il m’a bien évidemment influencée, je me suis nourrie de ses histoires et de son humour. Mais il n’était pas ma seule source. J’ai notamment utilisé de nombreux travaux universitaires américains et les récits de Lafcadio Hearn.

Sandrine Thommen :
J’ai aussi lu et adoré Nôn Nôn Ba de Shigeru Mizuki. Aussi au début du projet, une amie japonaise m’a parlé d’une émission de télé très populaire dans son enfance, Gegege no Kitaro, d’après le manga de Mizuki ; son générique me trotte souvent en tête ! :-)
Le travail de ce grand auteur m’a aussi influencée, ainsi que les fascinants dessins d’autres grands artistes comme Toriyama Sekien, Katsushika Hokusai, Utagawa Kuniyoshi et Utagawa Hiroshige.

Mes Premières Lectures : Sandrine, sur quels supports travaillez-vous ? Quels outils et techniques utilisez-vous principalement ?

Sandrine Thommen :
Mes techniques de prédilection sont tantôt la gouache, tantôt les crayons de couleur. Mais après mes études, j’ai dû illustrer plusieurs livres à la tablette graphique sur Photoshop, suite à une tendinite, et pour des questions de temps et de rentabilité… Le travail sur papier a commencé à beaucoup me manquer, et grâce au succès des Oiseaux Globe-trotters, pour les Yôkaï j’ai enfin pu revenir à la gouache !
 


Mes Premières Lectures : Comment s’est passée l’élaboration de l’album ? Échangiez-vous beaucoup ?

Fleur Daugey : Je laisse répondre Sandrine ;-)

Sandrine Thommen : 
Avant de commencer concrètement notre travail, Fleur et moi sommes allées voir ensemble l’exposition Fantastique ! de Kuniyoshi au Petit Palais. Notre enthousiasme commun nous a confirmé que nous rêvions toutes les deux du même genre de livre pour nos Yôkai. J’ai laissé Fleur sélectionner les créatures et écrire les textes (je n’ai rien eu à redire !). Une fois tout cela bien mis en place, j’ai commencé mes recherches de documentation picturale, mes crayonnés, puis mes peintures. J’y ai passé sept mois très intensifs (la tendinite re-pointant son nez vers la fin…), travaillant seule (avec le soutien et le regard aiguisé de mon compagnon lorsque je manquais de recul !)

Une fois par mois environ, j’envoyais mes images à Fleur et Actes Sud Junior, et je recevais en retour des bouffées d’enthousiasme très encourageantes !
 



 

Mes Premières Lectures : Avez-vous de nouveaux projets en commun en cours, envisagez-vous de visiter d’autres parties du monde ? On espère vivement que oui !

Fleur Daugey : Nous projetons d’avoir un projet ! Nous en parlions récemment lors du salon de Montreuil. Quelques idées ont circulé, nous devons encore y réfléchir.

Sandrine Thommen :
Exact ! J’aimerais beaucoup refaire un livre avec Fleur, car j’admire la précision, la rigueur et l’humour de son écriture !

Mes Premières Lectures : Y a-t-il des salons ou des dédicaces où nos lecteurs pourront vous rencontrer prochainement ?

Fleur Daugey : Pas me concernant non…

Sandrine Thommen :
Samedi 16 décembre de 16h à 19h, je serai à la librairie-boutique Le Camphrier, à Strasbourg, puis au Salon du Livre d’Albi les 7 et 8 avril. Entre temps j’ai beaucoup de travail pour d’autres livres ! :-)

 

Pour en savoir plus et suivre leur travail, c’est par ici : Fleur Daugey / Sandrine Thommen !


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview 2017 : Fleur Daugey et Sandrine Thommen : Mes Premières Lectures