Description logo pour referencement
   
Interview de Carole de Trébor pour Vassili Volkovitch
A la Une
auteur Carole Trébor
Pour lesYabook

L’auteur de la trilogie Nina Volkovitch nous présente son nouveau titre dans le même univers... Vassili Volkovitch !

Mes Premières Lectures : Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ? 


Carole Trébor
 : Historienne de formation, puis réalisatrice de documentaires pour Internet et la télévision, j’ai commencé à écrire pour la jeunesse il y a quatre ans. J’ai plongé dans l’écriture romanesque avec passion, et l’envie d’explorer ces domaines où l’imaginaire est roi est plus forte que jamais aujourd’hui.



Mes Premières Lectures : Vous venez de sortir un préquel à votre série phare Nina Volkovitch, était-ce une envie que vous aviez en tête depuis longtemps ?


J’avais envie de me promener dans l’histoire de la Russie à travers le destin de cette lignée de magiciens, éveilleurs de trois anges issus d’icônes. Chaque roman soulève de nouvelles intrigues, associées à de nouveaux enjeux, indissociables de la Grande Histoire. Un événement historique réel déclenche le point de départ de la narration, puis arrive la dimension magie.


L’idée, c’est de planter à chaque fois un décor réaliste, vivant, précis, riche de détails visuels incarnés. Le contexte historique donne au roman sa tonalité particulière auquel s’ajoute le fantastique et l’immense liberté qu’il insuffle..

 

Chaque héros a ainsi une problématique particulière avec les trois anges. Nina ne sait pas qu’elle a un pouvoir, elle le découvre, apprend à l’accepter puis à le contrôler et à l’utiliser. Vassili sait qu’il est Souffleur, mais il veut utiliser son pouvoir pour sauver le Tsar – mais risque de détruire le monde.


Et j’aime bien l’idée de remonter aux origines des pouvoirs magiques : dans un univers fantastique, ce qui est passionnant, c’est de construire un système cohérent dont l’écrivain peut tirer les ficelles, raconter les ressorts, expliquer les racines et les fonctionnements de A à Z. L’auteur de roman fantastique doit avoir réponse à tout en ce qui concerne la magie, aussi dingue soit-elle : c’est une inspiration qui laisse libre cours à un imaginaire infini et qui nécessite une grande cohérence et rigueur.



Mes Premières Lectures : Les lecteurs qui voudraient découvrir le cycle peuvent-ils commencer par Vassili Volkovitch ?


Oui, les lecteurs peuvent commencer par Vassili Volkovitch. Et ça m’intéresse même d’avoir des retours de lecteurs qui commencent par Vassili. C’est un one-shot, avec une intrigue à part entière, complètement compréhensible sans avoir lu Nina. C’était un des challenge de l’écriture de ce tome.


Des lecteurs qui commencent par Vassili préfèrent Vassili, ceux qui ont commencé par Nina préfèrent Nina. C’est bon signe ?



Mes Premières Lectures : Avez-vous eu votre mot à dire à propos de la superbe couverture de votre nouveauté ?


C’est Marie Rébulard, directrice artistique free-lance qui s’occupe des maquettes de la série depuis le début. Elle fait un travail magnifique, dont elle me montre l’évolution au fur et à mesure. Je lui transmets mes documents pour la véracité historique des costumes, armes, décors… Cali Rezo fait l’illustration en peinture numérique. Je trouve que Nina et Vassili ont un air de famille… Ils sont beaux, avec leurs étranges regards verts.


Vassili est plus dur, son expression dégage quelque chose de tranchant, d’incorruptible et de sensible à la fois. Et cette sensibilité va prendre le dessus sur son devoir de soldat. Tandis que Nina est plus touchante, indécise peut-être, mais il ressort aussi une grande volonté de son expression. Et cette volonté va la porter au bout de sa quête malgré ses doutes.


Leurs portraits, tout en finesse et ambivalence, me semblent fidèles aux psychologies des personnages.



Mes Premières Lectures : Pourquoi une telle fascination pour la Russie et cette envie de nous faire découvrir cette culture ?


Je suis historienne de formation, spécialiste de la culture russe, pour être plus précise, je suis spécialiste des relations culturelles entre la France et la Russie.

 

Donc c’était évident d’écrire une première série en Russie, où j’ai moi-même vécu, travaillé dans les archives pendant ma thèse de doctorat qui portait sur la période soviétique.



Mes Premières Lectures : Avez-vous d’autres récits en cours d’écriture ? Pouvez-vous nous en parler ?


Je travaille depuis un an sur un gros roman post-apocalyptique. Il s’agit d’un projet de quatre romans, à la fois autonomes, à la fois imbriqués les uns dans les autres, écrits par quatre auteurs : Yves Grevet, Vincent Villeminot, Florence Hinckel et moi. A nous quatre, nous donnons une vision totale d’une France post-apocalyptique, ravagée par un virus foudroyant, qui ne laisse en vie que des adolescents. C’est une aventure incroyable pour les héros et pour les auteurs, qui travaillent ensemble depuis un an !


Je travaille aussi sur un projet de bande dessinée, et sur un projet d’historique/fantastique pour les 10-12 ans.



 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Carole de Trébor pour Vassili Volkovitch : Mes Premières Lectures