Description logo pour referencement
   
Interview de Cindy Van Wilder pour son dernier roman !
A la Une
auteur Cindy Van Wilder
Maison d'édition GULF STREAM éditions
Pour lesYabook

Rencontre avec Cindy Van Wilder pour parler de son dernier roman Memorex, de conseils d’écriture et de projets à venir !

Mes Premières Lectures : Bonjour Cindy, et merci de répondre à nos petites questions :) Pourriez-vous tout d’abord vous présenter aux lecteurs de Yabook ?


Cindy Van Wilder : Bonjour tout le monde et merci de l’invitation !

 

Alors, pour me présenter en quelques mots : 33 ans, je viens de Belgique, j’adore le chocolat (naturellement !), je suis une grande addict au café et pour correspondre aux clichés sur l’écrivain – du moins celui-là – j’ai un chat. Et une Muse.


Votre prochain roman, Memorex, sort cette semaine aux éditions Gulf Stream. Pourriez-vous nous le présenter rapidement ?


Memorex est un peu un roman caméléon, vu qu’il relève aussi bien du thriller, de la science-fiction, du récit contemporain en passant par l’anticipation. Nous suivons le parcours de Réha, une jeune fille qui a vu sa famille brisée par un attentat un an auparavant, dans lequel sa mère a péri. Depuis lors, son père s’est reclus dans son île privée, perdue au milieu du Pacifique, et son frère jumeau, avec lequel elle était hyper complice, ne lui adresse plus la parole. La jeune fille tente de se reconstruire, notamment avec l’aide d’Ilse, sa meilleure amie, et de Kim, son conseiller d’orientation dont elle est secrètement amoureuse, quand son père la rappelle à ses côtés pour commémorer le premier anniversaire du décès de sa maman. Au même moment, elle reçoit un mail anonyme, avec, comme contenu, cette seule question « Te souviens-tu ? ».

 

Et si tout ce qu’elle pensait savoir sur ce qu’il s’est passé était au final un mensonge ?

 


Vous aviez déjà publié la trilogie Les Outrepasseurs chez ce même éditeur. Alors comment s’est passé la réalisation de ce second roman ?


J’avais déjà la volonté de m’orienter dans un tout autre registre que celui/ceux des Outrepasseurs. Aussi, quand Paola Grieco m’a proposé d’écrire un opus pour Electrogène, la nouvelle collection de GSE, elle m’a donné deux mots clefs : « tome unique » et « de la tension, de la tension… et encore de la tension » ! Dans ces conditions-là, comment ne pas m’amuser ? Et je peux dire que je me suis fait plaisir dans Memorex.


Ma deuxième ligne directrice a été aussi de sortir de ma zone de confort, de prendre des risques, notamment en faisant la part belle à la diversité, qui est une valeur qui me tient énormément à cœur. Situer l’action dans des cultures qui ne sont pas les miennes – américaine dans le cadre de Memorex, mâtinée d’influences polynésiennes – et parler d’autres réalités – par ex. Réha est afro-asiatique – s’est avéré un vrai défi !


Est-ce difficile de passer de l’élaboration d’une trilogie à un tome « unique » ?


C’est clair que ça représente un tout autre challenge ! Néanmoins, comme j’aime relever des défis, Memorex a constitué une épreuve de choix dans ce sens. Travailler sur la structure, la caractérisation des personnages, l’intrigue qui se révèle à tiroirs était super enrichissant.

 


Vous êtes également traductrice, et vous faites partie du collectif CoCyclics, qui pratique notamment la bêta-lecture et permet d’échanger des conseils pour l‘écriture dans le domaine de l’imaginaire. Quel impact ces deux activités ont-elles sur votre écriture ?

La traduction – qui ne se déroule d’ailleurs pas du tout dans le domaine littéraire – m’a permis de m’ouvrir à d’autres langues, d’autres cultures, d’autres manières de voir le monde. Quant à CoCyclics, il a tout simplement été le déclencheur principal dans mon parcours d’écriture. Il y régnait (et y règne toujours, d’ailleurs) !) une telle émulation, un tel enthousiasme, une telle bienveillance également que l’on se sent porté par cette énergie. Dans mon cas, je me suis dit qu’il était définitivement temps de me lancer. C’est ce qui s’est passé avec les Outrepasseurs  !


Quels conseils donneriez-vous à tous nos lecteurs, qui écrivent et souhaitent se faire publier ?


Trois conseils primordiaux, en fait.


Le premier, c’est d’écrire. Ce qui peut sembler aller de soi, mais, lors des séances questions/réponses que j’organise régulièrement sur les réseaux sociaux, on me dit souvent « je voudrais me lancer, mais je n’ose pas.. » ou encore « Je n’ai pas le temps… ». Si vous attendez que l’inspiration vous tombe dessus un beau jour ou d’acquérir soudain un retourneur de temps, désolée de vous le dire, mais vous ne vous lancerez jamais à l’eau ! Le mieux, c’est encore de se fixer un objectif quotidien/hebdomadaire, que ce soit en nombre de mots d’écrits, en temps consacré à l’écriture… Mais surtout ne désespérez pas et écrivez !

Le deuxième, c’est de lire et lire de tout. Ne restez pas cantonnés dans un seul genre, soyez curieux, sortez de vos habitudes de lecture ! Non seulement, ce sera un enrichissement personnel, mais au niveau de l’écriture, cela vous donnera un aperçu aussi des techniques d’écriture, des manières de gérer son histoire, de structurer son intrigue. Ceci, aucun manuel ne peut vous le donner.

Enfin, le troisième, ne restez pas seul-e dans votre coin ! Il est plus que temps de détruire le mythe de l’écrivain dans sa tour d’ivoire. Au contraire : entourez-vous de personnes qui partagent la même passion que vous ! N’hésitez pas à vous relire les uns les autres, non seulement ce sera bénéfique pour vous, mais vous développerez aussi un regard critique sur vos propres écrits. Et croyez-moi, l’entraide dans la vie d’un auteur, c’est primordial !


Avez-vous d’autres projets en cours, d’autres publications de prévues ? On espère vivement que oui !

Bien entendu ! Un cinquième roman, toujours avec Gulf Stream, est prévu pour 2017. Pour l’instant, je finalise sa rédaction, d’ailleurs. Il a son nom de code, #NouveauRoman (qui n’est pas son vrai titre, je précise !) et je devrais tout bientôt en dire davantage dessus !


Pour la suite, Muse n’est jamais à court d’idées !


Y a-t-il des salons ou des festivals où vos lecteurs pourront vous rencontrer prochainement ?


Les Imaginales, dans quelques semaines, un de mes festivals favoris, d’ailleurs ! Et pour la suite, je confirmerai les dates dès que je le peux.


Merci pour tout Cindy, nous avons hâte de découvrir Memorex  !

 

Et si vous souhaiter en savoir plus n’hésitez pas à suivre la page Facebook de Cindy Van Wilder ou son blog, qui regorge d’idées de lecture, de projets et de discussions. Si la collection Electrogène vous intéresse, vous pouvez également découvrir notre chronique ainsi que notre interview autour de L’oeil de Chaac !
 


 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Cindy Van Wilder pour son dernier roman ! : Mes Premières Lectures