Description logo pour referencement
   
Interview de Luc Blanvillain
A la Une
auteur Luc Blanvillain
Parution2014-02-13
Pour les6 à 11 ans

L’auteur français sort un nouveau roman, après Le livre de Poche Jeunesse, Hachette, L’école des Loisirs ou encore Quespire, c’est aux éditions Scrinéo qu’il paraît !

Mes Premières Lectures : Pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de Mes Premières Lectures ?

Luc Blanvillain : Difficile ! Je suis d’abord un lecteur passionné, ce qui m’a conduit à enseigner la littérature. Je travaille dans un lycée breton.

Et j’écris, principalement pour la jeunesse, depuis à peu près quatre ans. Je parle de tout ce qui me fait rêver, ou me révolte. J’aime essayer tous les genres, et les combiner, si possible : le roman policier, le récit fantastique, la comédie sentimentale, le roman d’aventure…

 


Mes Premières Lectures : Votre prochain roman Wifi Génie sort le 13 février prochain en librairie, pourriez-vous nous en dire juste ce qu’il faut pour nous donner envie ?

Luc Blanvillain : Imaginez que vous possédiez un ordinateur portable magique. Une machine capable d’agir sur le réel. Il vous suffit de tourner l’appareil vers un élément du monde pour que celui-ci apparaisse sur l’écran. Ensuite vous pouvez le modifier à votre guise, le copier, le coller, le supprimer. Vous pouvez cloner votre petit(e) ami(e), changer la couleur de ses cheveux..

 

Il vous est également possible de remonter dans le temps en jouant sur l’horloge du disque dur, d’annuler vos dernières actions, si elles sont vraiment ratées (c’est très pratique quand on aborde une fille, par exemple)…

 

Ajoutez à ça un génie boulimique qui vit dans l’ordinateur, comme celui d’Aladin dans sa lampe merveilleuse. Et une fille irrésistible qui va entraîner Fabien, le jeune héros du livre, vers la catastrophe.



Mes Premières Lectures : Comment est arrivée pour vous l’entrée dans le catalogue Scrinéo ? avez-vous soumis votre manuscrit à d’autres éditeurs ?

Luc Blanvillain : C’est une histoire un peu longue. Disons que ce récit, je l’avais écrit d’abord pour un éditeur que j’aimais beaucoup, Xavier Décousus, avec qui j’ai fait Le Démon des brumes (ndlr : paru aux éditions du Seuil).

 

Mais le roman lui semblait s’adresser à des lecteurs plus âgés que ceux à qui il voulait le proposer. Je me suis donc tourné vers Arthur Ténor, talentueux auteur jeunesse et directeur de collection chez Scrineo, avec qui j’avais eu un excellent contact pour d’autres textes.

 

Je profite de votre question pour rendre hommage à Xavier Décousus, brutalement décédé entretemps, qui était un grand professionnel et un homme d’exception.



Mes Premières Lectures : Pour quel âge s’adresse ce nouvel ouvrage ?

Luc Blanvillain : Je dirais l’âge collège, mais il est (comme d’habitude) truffé de clins d’œil, d’allusions, de références qui pourront être perçus par des lecteurs plus âgés.
 


Mes Premières Lectures : Est-ce que ce sera une série ou un livre unique ?

Luc Blanvillain : Bonne question. Je pense que Fabien, son ordinateur et son génie ont vocation à vivre d’autres aventures.
 

 

Mes Premières Lectures : Y a-t-il un jeu de mot entre Wifi Génie et Iphigénie  ? Si oui, pouvez-vous nous expliquer lequel ?

Luc Blanvillain : J’adore convier les grands auteurs dans mes petits livres. Donc, oui, Wifi-génie est un souvenir d’Iphigénie, de Racine. Le génie s’appelle Hippolyte Grandieu, allusion à Phèdre, du même auteur.

 

Crimes et Jeans slim renvoyait à Crime et châtiment de Dostoïevski, Un amour de geek à Un amour de Swann, de Proust.

 

Je m’amuse. Iphigénie était une jeune fille que son père voulait sacrifier pour que les dieux lui permettent d’embarquer pour la guerre de Troie. Fabien est sacrifié par ses parents (croit-il) qui l’envoient en vacances à Morlaix alors qu’ils vont passer les leurs à Venise, en amoureux.

 

 

 


Mes Premières Lectures : Comment arrivez-vous à lier votre travail d’écrivain et celui de professeur ? Aimeriez-vous à terme vivre uniquement de votre plume ?

Luc Blanvillain : C’est simple, je travaille tout le temps. Je passe de l’écriture au cours, des cours aux copies, etc. Mais mes activités se nourrissent les unes des autres. C’est une façon de se sentir très vivant.

Je ne suis pas sûr de désirer ne vivre que de ma plume. Les élèves sont une belle source d’inspiration et d’observation. Et puis, j’aime bien parler de littérature, et que des gens soient obligés de m’écouter.
 


Mes Premières Lectures : Quels sont vos autres projets en cours ? Y a-t-il déjà d’autres parutions programmées ailleurs ?

Luc Blanvillain : Je suis très superstitieux. Je préfère conserver un certain mystère. Disons que des projets sont en cours…
 

 

Mes Premières Lectures : Où pourrons-nous vous rencontrer dans les prochaines semaines ?

Luc Blanvillain : Eh bien, au salon du livre de Rennes, fin mars, par exemple. Peut-être à La Rochelle. Ensuite il y aura Tours, puis Colmar, Le Mans…

Mais je ne peux pas me déplacer autant que je le voudrais, à cause de mes deux métiers, précisément.



Mes Premières Lectures : Autre chose à ajouter ? 

Je vous remercie beaucoup de faire connaître ce nouveau livre. Et je suis toujours très intéressé par les retours de lecteurs. Qu’on se le dise !

 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Luc Blanvillain : Mes Premières Lectures