Description logo pour referencement
   
Interview de Sylvie Baussier 2015
A la Une
Maison d'édition OSKAR éditions
Maison d'édition RAGEOT éditions
Maison d'édition NATHAN éditions
auteur Sylvie Baussier
Pour les6 à 11 ans

Rencontre avec Sylvie Baussier pour parler de ses nouveautés !

Aujourd’hui on rencontre Sylvie Baussier qui nous présente ses nouveautés de fin d’année !

 

Mes Premières Lectures : Bonjour Sylvie, pourriez-vous vous présenter un peu pour nos lecteurs ?


Sylvie Baussier : J’ai suivi une formation scientifique puis littéraire : je suis curieuse de nature ! J’ai travaillé comme éditrice sur des encyclopédies avant de me consacrer pleinement à l’écriture pour la jeunesse. J’écris des romans (La série « Le club des poneys », Nathan, 2012, Le Sourire de la guerre, Oskar, 2012, Prix du livre d’Histoire de Blois 2014, Gandhi, les aventures d’un sage, Belin, 2015…), et de nombreux documentaires pour la jeunesse (La Mythologie, Gallimard, 2014) ainsi que de livres animés très appréciés par les plus jeunes (Kididoc des Pourquoi, Nathan, 2010, Le Kididoc autour du monde, Nathan, 2015).

 


Vous venez de sortir un ouvrage pour la jeunesse sur Gandhi aux éditions Belin... pourriez-vous nous le présenter ? A quelle tranche d’âge s’adresse-t-il ?


Ce roman historique s’inscrit dans la belle collection "Avant de devenir…" dirigée par Gertrude Dordor. Il s’adresse aux lecteurs à partir de 8 ans… et jusqu’à 128 ans ! J’ai voulu donner corps à ce personnage hors du commun. Raconter, à partir de faits réels, comment cet enfant indien rebelle, pas très sage, à la fois fasciné et révolté par la conduite des Anglais qui gouvernaient son pays, est devenu le leader de la résistance non armée.

Passionner les enfants. Car ce personnage le mérite ! Si un humain de cette trempe émergeait dans notre société, arrivait à nous fédérer pacifiquement autour de grands enjeux, ce serait formidable !


Avez-vous dû beaucoup vous documenter avant de passer à la phase d’écriture ? Et si oui, quels ont été vos supports de recherche ?


Je connaissais très bien la vie de Gandhi, par mes lectures et le superbe film de Richard Attenborough, qui a demandé des années de travail et commence exactement là où je termine mon récit… Pour écrire ce roman j’ai notamment lu l’autobiographie de Gandhi, et une énorme somme écrite par un de ses petits-fils, universitaire aux Etats-Unis, qui a fait la synthèse de presque tout ce qui a été publié sur son grand-père, ce qui n’est pas peu dire ! Une fois nourrie de tout ce matériau, j’ai créé mes personnages, une ambiance… Car dans un roman cela compte autant que les faits ! Il faut que le lecteur soit emporté…



En ce qui concerne la nouveauté Tes sourires, tes secrets (publiée chez Oskar), quel est le thème de ce très court ouvrage ?


J’ai co-écrit ce court roman pour adolescents avec ma complice en écriture, Pascale Perrier. Ce format me correspond bien, il force aussi à la concision. Celui-ci s’adresse aux ados, à partir de 12 ans (et jusqu’à l’âge que l’on veut !). Voici ce que je peux en dire sans trop dévoiler l’évolution de l’histoire :


Un matin à l’aube, Manon est réveillée par le téléphone ; Ophélie, sa meilleure amie, est dans un état grave. Que lui est-il arrivé ? Va-t-elle sen sortir ? Pour comprendre, Manon se précipite à l’hôpital. Dès quelle le peut, elle se réfugie dans l’écriture, et invente des scénarios de vie heureuse avec Ophélie, tant l’existence sans elle est inimaginable.


C’est un thème fort, que Pascale et moi avons beaucoup travaillé car nous voulions lui donner un angle original, en étant au plus juste des émotions. Il est résolument tourné vers la vie, l’espoir, les avenirs possibles…



Vous avez également publié chez ce même éditeur un ouvrage consacré au Golem et à Prague. Est-ce une ville qui vous inspire ?


J’ai eu un coup de cœur pour cette ville lorsque je l’ai visitée, il y a deux ans. On peut la voir comme une sorte de quartier Saint Michel hyper touristique (surtout l’été !), mais dès qu’on s’éloigne un peu des sentiers battus, qu’on se promène en dehors des horaires de foule, que de pépites et de merveilles !

Ce qui demeure du ghetto juif m’a beaucoup émue. Et près du lieu où je résidais, la sculpture grandeur d’un être étrange m’attirait. J’ai compris que c’était le golem, cet être d’argile qui, selon la tradition, a été créé par rabbi Loew pour défendre le ghetto contre ceux qui voulaient nuire aux juifs.

J’ai eu envie de raconter son histoire en partant de la légende et en m’emparant des deux éléments qui laissent de la liberté à l’auteur : comment le golem s’humanise-t-il, et jusqu’où ? Comment est-il mort… L’est-il vraiment, d’ailleurs ?


Vous avez en outre collaboré au recueil de nouvelles Mon cheval mon espoir (publié chez Rageot et dont les droits d’auteur sont reversés à une association), comment en êtes-vous venue à collaborer avec Charlotte Bousquet sur ce titre ? Vouez-vous, tout comme elle, une passion pour les animaux et en particulier les équidés ?


J’ai fait de l’équitation naturelle au poney club de la Forêt de Moulière avec Olivier Rabouan, moniteur dans ce domaine depuis plus de 20 ans.

C’est avec lui que j’ai créé la série de romans Le Club des poneys, parue chez Nathan. Ce qui me fascine, c’est qu’on ne peut pas tricher avec les animaux.

Ils sentent toutes nos émotions, et nous renvoient à elles. Ils nous font grandir. Ce qui m’intéresse avant tout, ce sont les relations, avec les chevaux et entre humains. Lorsque Charlotte Bousquet m’a proposé de participer à ce recueil j’ai tout de suite accepté. C’est un beau projet, destiné à une belle cause.

 

Et la forme de la nouvelle est passionnante et exigeante !



Quels nouveaux projets vous attendent prochainement ?


Le 20 novembre 2015 vont sortir les deux prochains romans de la série « Les Carnets de Zoé et Gabin », co-écrite avec Pascale Perrier et illustrée par Marie de Monti, aux éditions Oskar. Ce sont des aventures animalières amusantes, dont nous avons mis au point le concept : Gabin raconte, sa sœur Zoé lui répond en dessinant dans les marges du carnet, de façon humoristique.

 

« Loups à l’horizon » se passe dans les Alpes : les humains sont-ils capables de cohabiter avec ces animaux sauvages ? « Nez à nez avec les ours » a lieu au Québec, que j’adore.


J’ai plusieurs projets de romans et de documentaires pour 2016. On y retrouvera mes centres d’intérêt : les mythologies, mais aussi la société dans laquelle nous vivons.


La série de romans « Vétérinaire pour la vie », aux éditions Belin, verra la sortie de son 3e tome. Il y aura aussi des surprises !

Où pourrons-nous vous rencontrer jusqu’à la fin de l’année 2015 ?


Voici les rencontres programmées, en dehors des rencontres purement scolaires :

  • Salon du livre d’Evreux les 7 et 8 novembre
  • Salon de Versailles le dimanche 22 novembre
  • Salon de Montreuil, table ronde le jeudi 3 décembre à 10h30 : "raconter l’histoire autrement" (au sujet de Gandhi pour moi)
  • Salon de Montreuil, dimanche 6 décembre : dédicaces chez Nathan de 11h30 à 13h, chez Belin de 13h à 14h
  • Rencontres scolaires et tout public à la médiathèque d’Evreux le 11 décembre
  • Rencontre tout public à la médiathèque de Dieppe le 12 décembre


Pour en savoir plus sur mes livres, vous pouvez visiter mon site : sylviebaussier.weebly.com/

Merci Sylvie pour toutes ces précisions !
 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Sylvie Baussier 2015 : Mes Premières Lectures