Description logo pour referencement
   
Interview de Xavier Marchand, créateur des éditions Le Pont du Vent
A la Une
éditeur Xavier Marchand
auteur Isabelle Meyer
Pour les11 ans et +

 

Pourriez-vous tout d’abord vous présenter très brièvement à nos lecteurs ?


Je m’appelle Xavier Marchand, je suis retraité ! Après un Bac littéraire, j’ai fait des études supérieures en droit, en sciences économiques (niveau doctorat) à la Faculté de Montpellier et au Collège d’Europe à Bruges. Ma vie professionnelle a été essentiellement consacrée à l’informatique en passant par la direction d’entreprise.

 


Quelle formation avez vous faite pour être éditeur ?


Comme la plupart de éditeurs, je n’ai suivi aucune formation particulière pour le devenir si ce n’est d’avoir travaillé deux ans avec un éditeur jeunesse en tant que diffuseur, participé à la relecture des premiers tomes de la série Ileana et avoir une expérience pratique de la direction d’entreprise.


Les formations spécifiques aux métiers du livre sont de création très récente et me semblent regrouper des concepts et pratiques de gestion applicables à la plupart des activités.

 


Quelle est votre ligne éditoriale ?


Les éditions Le pont du vent ont pour but de proposer à la jeunesse, de 3 à 15 ans et plus des ouvrages bien écrits, faciles à lire, sans trivialité, distrayants et instructifs si le sujet s’y prête, non violents bien que proches de la vie quotidienne avec des héros auxquels les jeunes lecteurs peuvent avoir envie de s’identifier.

 

  • Pour les tout-petits (de 3 à 5 ans) nous recherchons des illustrations, attrayantes et gaies, un texte clair et bien rédigé, afin de participer au développement de leur imagination et de leur sens de l’observation. 
  • Pour les 6 à 8-9 ans, nous les invitons, à l’humour et au sens critique avec des parodies ou des suites de contes de fées. Nous recherchons des textes bien structurés, utilisant un vocabulaire riche et précis tout en restant très accessible ainsi que des illustrations soignées optant délibérément pour un choix de couleurs gaies et de dessins amusants. 
  • De 9 à 15 ans et au-delà, nous privilégions pour l’instant deux types d’ouvrages : le roman fantastique et le roman historique. Le premier est divertissant et doit attirer les jeunes lecteurs pour sa vivacité, sa gaieté, la richesse de son intrigue, son côté réaliste bien qu’utilisant les recettes de la littérature fantastique.

Nous nous adressons à un lectorat qui recherche des histoires substantielles dans lesquelles il peut s’immerger. Ce sont les lecteurs de Harry Potter, Tara Duncan … Notre ambition est de proposer aux adolescents des textes cohérents, légers, frais, bien écrits pour les aider à rêver, à se détendre, à s’instruire à l’occasion et pourquoi pas à s’éduquer.

 


Depuis combien de temps existe votre maison d’édition ?


La Sarl a été créée au mois de mai 2011 pour éditer le quatrième tome de la série Ileana alors que la reprise des droits des trois premiers tomes était en cours de négociation entre Isabelle Meyer et son éditeur initial.

 


Il semblerait que votre catalogue se fonde sur la série Ileana en tout premier lieu, est-ce grâce à cette série que la maison d’édition existe ?

 

C’est effectivement sur la base de cette série que la maison d’édition a été créée. Le tome VII paraîtra au printemps 2014 et nous savons que de fidèles lecteurs l’attendent avec impatience. Mais si la série Ileana a bien été le socle de la maison d’édition la diversification est déjà bien entamée...

 


Pouvez-vous nous parler un peu plus de cette série ?


Le premier tome de la série intitulé Exil en pays humain a été écrit par Isabelle Meyer à la demande de sa fille Lorraine, grande lectrice depuis son plus jeune âge, qui trouvait frustrant que le héros de Harry Potter soit un garçon. Ce premier tome a été édité en 2008 par un éditeur jeunesse, les Éditions du Jasmin.

 

 

Il a été suivi de cinq autres parus chaque année de 2009 à 2013 et il y en aura un autre, le septième en 2014. Chaque tome représente un épisode bien typé de la « saga » que je pourrais qualifier comme suit :

 

 

  • Le tome I : Exil en pays humain décrit comment une jeune fée réfugiée chez les humains a du mal à s’adapter à leur monde et finit par s’y intégrer, portée par l’amitié de deux jumeaux et le tendre sentiment qu’elle éprouve pour un garçon du foyer. Le fantastique se mêle au réalisme.
  • Le tome II : Retour à Edelynn, raconte comment les jumeaux, Claire et Benoît avec qui Ileana s’est liée d’amitié pendant son séjour chez les humains vont réagir dans le monde des fées, des elfes, des trolls et autres peuples dont les habitudes ne sont pas beaucoup plus reposantes ni pacifiques que celles des humains. On évolue en pleine « fantasy ».
  • Le tome III : La cinquième pierre retrace les tribulations des héros sur les chemins de Compostelle entre le Mont Saint Michel et le Massif Central, poursuivis par une bande de méchants qui veulent à tout prix s’accaparer le cristal qui doit donner la puissance absolue aux forces du Mal. Comment assurer la vie quotidienne pour des ados sans point d’attache ? Comment échapper aux méchants tout en visitant des paysages et les lieux historiques de la France ?
  • Le tome IV : Le pays de la mort revisite le mythe d’Orphée et d’Eurydice à la suite de la suggestion saugrenue de Benoît d’aller retrouver Stan, mort dramatiquement en tombant dans le cratère d’un volcan, au pays de la mort et de l’en ramener. C’est l’occasion pour Isabelle Meyer d’entraîner le lecteur dans de nouvelles aventures palpitantes et fantastiques, sans se départir de sa bonne humeur et surtout sans donner d’idées noires aux jeunes lecteurs.
  • Dans le tome V : Les cristaux d’Eden, beaucoup de faits inexpliqués dans les tomes précédents se dénouent, parfois de façon dramatique. Deux des personnages se retrouvent devant un choix qui aura de vastes répercussions, et les jeunes héros devront tenter un retour dans le temps et l’espace pour que le présent puisse avoir lieu normalement.
  • Le tome VI : Chroniques d’Edelynn est une série d’une cinquantaine d’histoires qui ont été écrites pour répondre aux innombrables questions des fans ; elles forment une histoire parallèle à l’histoire principale et précisent des aspects de la vie et du passé des personnages.

 


Comment se déroule pour vous la création d’un livre ? Vous partez d’une idée ? d’un auteur ? D’une proposition ?


Pour l’instant l’auteur est tout trouvé. C’est, comme on l’a dit plus haut, pour publier la série Ileana d’Isabelle Meyer que Le pont du vent a été créé.


L’idée de publier d’autres auteurs pour étoffer notre offre est présente. Des propositions nous ont été faites mais nous n’avons pas jugé bon de les retenir. Plus que sur le nom d’un auteur, nous avons une réelle exigence sur plusieurs points.


En premier lieu, un sujet qui soit complémentaire à notre offre actuelle et s’adresse à l’une des tranches d’âge que nous avons décidé de couvrir. Par exemple un roman policier pour adolescents.


En second lieu, nous nous attachons tout particulièrement à la qualité du style qui doit être léger, tout en conservant richesse du vocabulaire et correction grammaticale mais sans tomber dans l’emphatique ou le prétentieux. Il faut rester dans le registre d’expression des jeunes d’aujourd’hui, sans pour autant céder à la vulgarité.


En troisième lieu, l’intrigue doit-être bien « ficelée ». Les jeunes lecteurs sont le plus souvent très rationnels, très attentifs et exigeants. Un livre mal commencé est lâché dès les premières pages !


Enfin, le sujet doit-être « sain ». Nous ne voulons ni sordide, ni morbide, ni traumatisant, ... mais de la légèreté, de la bonne humeur même s’il faut affronter des situations dramatiques.
Nous sommes persuadés que la lecture pour les jeunes doit-être d’abord un délassement, un plaisir, une porte vers le rêve mais aussi l’occasion de se cultiver et aussi de réfléchir à la façon de se comporter.

 

 

  

 


Avez-vous des projets de nouveaux titres ?

Oui : 

  • Un tome VII pour la série Ileana
  • Un troisième « premier roman »
  • Un tome 2 de Gaël et Dana qui vont se retrouver dans la préhistoire


Quel ouvrage auriez-vous adoré éditer ?


Tous les titres de Roald Dahl !


Où pourrons-nous vous rencontrer dans un avenir proche ? (salon, rencontres, dédicace d’auteurs, etc...)

  • Les 2 et 3 novembre à Saulieu
  • Les 23 et 24 novembre je serai au salon de Colmar,
  • Le 1er décembre à Lunéville,
  • Les 7 et 8 décembre aux Hivernales à Lille.


Quant à Isabelle Meyer, elle dédicacera ses livres à Saulieu les 2 et 3 novembre, à Woippy les 16/17 novembre, à Rouen les 22/23/24 novembre, à Lunéville et aux Hivernales de Lille.

 



 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de Xavier Marchand, créateur des éditions Le Pont du Vent : Mes Premières Lectures