Description logo pour referencement
   
Interview de l’illustrateur Jérémie Fleury (Trèfle Rouge)
A la Une
auteur Jérémie Fleury
Pour lesboutchous

Découvrez un jeune illustrateur pour la jeunesse qui n’a pas fini de faire parler de lui ! Nous, nous sommes déjà conquis...

 

Pourriez-vous tout d’abord vous présenter et nous raconter votre parcours ?


Né en 1987, c’est dans les paysages de la Bourgogne que j’ai passé la plus grande partie de mon enfance. Après un Bac S passé en 2006, j’intègre l’école lyonnaise d’illustration et d’infographie Emile Cohl et en ressors diplômé en 2010. Je commence alors à exercer mes talents de concept-artist et d’infographiste 3D pour des studios de jeu vidéo tels que Ubisoft avant de m’installer en indépendant et de multiplier les réalisations pour la littérature jeunesse (Hachette Romans, Nathan, Pocket, Auzou …). J’ai participé également à des expositions collectives à la galerie Daniel Maghen (Paris) et Nucleus (Los Angeles).

 


Sur quel support travaillez-vous ?


Je travaille sur des supports assez variés, ça dépend vraiment de mes envies du moment. La plupart du temps je réalise mes mises en couleur par ordinateur à l’aide d’une tablette graphique écran qui me procure une sensation assez proche du dessin traditionnel. Mes productions à la gouache et à l’acrylique sont plus rares. Ma dernière en date est celle que j’ai réalisée pour l’exposition collective "The Movie Show" à la galerie Daniel Maghen, un hommage au fabuleux "Roi et l’Oiseau" de Paul Grimault.

 


Combien de temps en moyenne vous prend la réalisation d’une illustration ?


C’est difficile de faire une moyenne car tout dépend de la complexité de l’illustration et de l’outil que je vais utiliser. Par exemple, une grande illustration à l’acrylique avec plusieurs personnages et un décor impressionnant peut me prendre plusieurs semaines. Pour une couverture de roman que je fais par ordinateur, je vais essayer de me fixer 3 - 4 jours de production. Il faut également prendre compte les dates butoirs imposées par les éditeurs !



Pourquoi vous êtes-vous tourné vers la jeunesse principalement ?


J’ai toujours adoré les livres illustrés, les belles images et les histoires qui font rêver. C’est tout naturellement que je me suis tourné vers cette voie après être sorti de mon école.

Créer pour la jeunesse permet de faire des images colorées, parfois oniriques, ça permet de s’évader dans d’autres univers. Savoir que des enfants (parfois accompagnés de leurs parents) vont lire mes albums et cultiver leur imaginaire par le biais de mes illustrations me procure un plaisir immense. Pour Azuro, j’ai reçu des photos d’enfants tenant leur album et arborant un grand sourire, c’est très touchant.

 



Quels illustrateurs ont inspiré votre style, très reconnaissable ?


Il y a quelques années, je pouvais vous citer les artistes de l’époque Art Nouveau comme Mucha, Klimt ou des artistes d’Héroïc-Fantasy américains comme Franck Frazetta ou Gerald Brom. Maintenant, je dirais que mes aspirations sont multiples et constituées de détails qui attirent mon regard, que ce soit au cinéma, au musée, en librairie, sur internet ou ailleurs. Je suis toujours à la recherche d’un côté esthétique qui m’interpelle, d’une et une direction artistique surprenante, de quelque chose qui m’émerveille et me touche tout particulièrement. Je commence d’ailleurs à avoir une collection d’Artbooks assez variée. On peut ainsi y trouver James Jean aux côtés de Bruce Timm et Charles Dana Gibson !



Comment se passe une journée-type pour vous ?


Je commence ma journée en m’occupant de tout ce qui est administratif, emails et autres. Puis je surfe quelques minutes sur les réseaux sociaux et sur les forums où je suis inscrit. En général je me fais un planning des illustrations à produire dans la semaine et je sais d’avance sur quelle illustration je vais travailler aujourd’hui. Ce planning est difficile à tenir car il y a toujours des imprévus. Je travaille toute la journée, il m’arrive de terminer tard le soir.



Votre petit dernier en date est Azuro, le dragon bleu. Pouvez-vous nous en parler ?


Azuro, le dragon bleu est une histoire qui a été écrite par les frères Olivier et Laurent Souillé.

Azuro est un dragonneau singulier, pas simplement en raison de sa couleur mais à cause d’une étrange malédiction qui fait qu’il ne crache pas du feu mais de l’eau. Ca a été un plaisir de donner vie à ce dragon pas comme les autres et d’illustrer cet album qui rappelle à tous que la différence est une véritable richesse. Ce n’est pas pour rien que ce livre est dédicacé aux enfants atteints du syndrome de Williams ainsi qu’à leurs parents, les frères Souillé ont eux-mêmes une petite elfe dans leur famille atteinte de cette maladie orpheline. Je vous invite à visiter le site de l’association "Autour des Williams".
 


Comment s’est déroulé le travail avec les auteurs ?


Il ont écrit leur histoire il y a plusieurs années et comme ils apprécient mon travail, ils m’ont proposé de l’illustrer. J’ai tout de suite accroché, ce fut le début d’une expérience humaine et professionnelle parfaite. Ils ont découpé leur texte pour qu’il s’intègre parfaitement dans la collection "Mes grands Albums" aux Editions Auzou.

Nous avons eu un véritable coup de foudre pour le format de cette collection, du fait que la couverture soit en mousse et que le livre coûte moins de 10 euros. Il s’est déroulé un an entre la présentation du projet et l’impression du livre. Notre amitié à fait qu’on s’est soutenus et fait confiance, nous avons multiplié les échanges ainsi qu’avec notre directrice éditoriale Maya durant la création de l’album. Donc au final, il y a eu beaucoup de passion et un plaisir partagé.

 


 

Avez-vous des envies d’albums où vous feriez tout de a à z ?
 

Oui ! J’ai un projet sous le coude qui parle d’une fillette dans un univers de jouets mais je ne peux pas en dire plus ;).


Quels sont vos prochains projets d’illustrations ?
 

Je suis en train de travailler sur la suite des aventures de l’Enfant dragon de Eric Sanvoisin aux éditions Auzou et un autre roman illustré aux éditions Nathan.

 

Quelles histoires adoreriez-vous illustrer (si des éditeurs nous lisent) ?


J’adorerai illustrer Alice au Pays des Merveilles, le Magicien d’Oz et la Reine des Neiges !

 

Merci à Jérémie Fleury pour ses réponses !

 

 

 




 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview de l’illustrateur Jérémie Fleury (Trèfle Rouge) : Mes Premières Lectures