Description logo pour referencement
   
Interview des éditions Flammèche au sujet de leur anthologie Blessures !
A la Une
éditrice Marianne Meynard
Pour lesYabook

On vous présente ce projet, dont une partie des bénéfices sera reversée à l’association du Refuge !

Ya Book : Bonjour Marianne et merci de répondre à nos questions. Pourriez-vous vous présenter ainsi que votre structure pour nos lecteurs ?


Marianne : Volontiers ; je suis donc Marianne, fondatrice et responsable des éditions Flammèche. Venue d’une filière littéraire, j’espérais devenir technicienne de fabrication au terme de mes études. Après plusieurs mois passés à rechercher un emploi, j’ai décidé de prendre les choses en main et de me lancer dans un projet fou : la création d’une maison d’édition.


Flammèche soufflera en juin prochain sa quatrième bougie. À ce jour, la maison compte sept romans à son catalogue, disponibles aussi bien sous format papier que sous format numérique, et nous publions également quelques nouvelles.

Ya Book : Vous êtes la fondatrice des éditions Flammèche, spécialisées dans l’Imaginaire. Quelle est votre ligne éditoriale ?


Marianne : J’ai toujours beaucoup de mal à définir la ligne éditoriale lorsque l’on me pose cette question – notamment, je pense, parce que les collections sont encore assez peu développées. Flammèche publie des récits fantastiques, d’Urban Fantasy, et de Mythologie principalement. Nous sommes également ouverts au Steampunk et à la Fantasy, bien que nous ayons des difficultés à trouver des manuscrits qui nous correspondent. Peut-être sommes-nous trop difficiles ? Dans tous les cas, nous avons songé à nous recentrer sur des récits possédant des liens, proches ou lointains, avec la mythologie.

Ya Book : Vous avez notamment plusieurs collections, pouvez-vous nous les présenter brièvement ?


Marianne : Plusieurs collections sont effectivement proposées :


Flamm’blanche est dédiée à la littérature fantastique au sens large. Flamm’bleue est consacrée plus spécifiquement aux récits d’Urban Fantasy, mettant en scène des créatures fantastiques et des héroïnes fortes dans un cadre urbain. Avec Flamm’dor, vous pourrez redécouvrir les récits mythologiques grâce à des réécritures actualisées ou adaptées. Flamm’brune vous emportera au cœur d’univers alternatifs Steampunk où se côtoient science et magie – pour le meilleur, ou pour le pire.

 



 

Ya Book : Vous avez également un projet en cours « Blessures  », une anthologie en soutien à l’association Le Refuge (et dont les souscriptions sont ouvertes actuellement sur Ulule). Pouvez-vous nous présenter ce projet et l’association ? Comment est né ce projet ?


Marianne : Cette anthologie regroupera dix nouvelles de SFFF mettant en scène des héros rejetés en raison de leur différence – une différence liée à leur apparence, à leur orientation, ou relevant du surnaturel.


Une partie du produit des ventes sera reversé à l’association Le refuge, qui propose écoute et assistance aux jeunes LGBT+ en difficulté. Ce projet me trottait dans la tête depuis bien longtemps – depuis 2012, en vérité, lorsque le débat autour de la loi Taubira a commencé à sérieusement s’envenimer. Vivre au quotidien au milieu des propos homophobes, transphobes et sexistes devenait insupportable. Pour cette raison, j’ai voulu réagir, dans la mesure de mes moyens.

Ya Book : L’anthologie sortira le 17 mai, et cette date n’est pas anodine n’est-ce pas ?


Marianne : Effectivement, puisque cette date correspond à la Journée Internationale de Lutte contre l’Homophobie. Par ailleurs, ce jour tombe également durant la Semaine Nationale du Refuge, une semaine durant laquelle l’association se mobilise pour sensibiliser le public. Ce jour nous a donc paru idéal pour les soutenir dans cette démarche.

Ya Book : L’anthologie comptera 10 nouvelles, comment ont-elles été sélectionnées ? Un petit mot sur chacune d’elle ?


Marianne : Dans le sang et les larmes ! Non, je plaisante. Mais leur sélection n’a pas été évidente, sans doute parce que je suis restée trop vague dans l’énoncé de l’appel à textes, une erreur que j’éviterai à l’avenir.


Dans un premier temps, il s’agissait de vérifier si les nouvelles respectaient bien le thème de l’AT « Rejet et différence » et de découvrir quelle manière le sujet avait été traité par les auteurs. Petit à petit, des points communs se sont révélés entre les nouvelles. Ce sont eux qui nous ont permis de tisser une ligne éditoriale cohérente au sein de l’anthologie.


Malheureusement, au terme de la sélection, six textes seulement avaient été retenus, ce qui n’était pas suffisant pour assurer la publication. Dans un second temps, j’ai donc fait jouer mes contacts pour compléter le sommaire.

 



 

Ya Book : Pourquoi passer par Ulule  ? Cette année a vu la fermeture de plusieurs maisons d’édition spécialisées, comment voyez-vous l’avenir ?


Marianne : La publication de cette anthologie me tient particulièrement à cœur. Nous avons commencé à l’élaborer voilà plus d’un an, à une période où les voyants étaient au vert et j’étais plutôt optimiste quant à l’avenir de la maison. Aujourd’hui, la situation a évolué. Rien d’alarmant, mais il me faut néanmoins faire attention.


Or, cette anthologie est un projet à la fois ambitieux et risqué sur le plan financier (tirage plus élevé que d’ordinaire, marge réduite au maximum). Pour cette raison, j’ai décidé de transformer de façon exceptionnelle les préventes pratiquées d’ordinaire en souscriptions. Pour Flammèche, cette pratique représente la garantie d’une trésorerie suffisante pour assurer la vie du projet sans mettre en péril les autres parutions. Pour les lecteurs, il s’agit de pouvoir être remboursés si l’objectif de vente fixé n’est pas atteint.


Ces souscriptions devaient à l’origine se faire par le biais de notre site internet, lorsqu’une de mes auteures m’a fait remarquer qu’Ulule offrait cette possibilité, avec l’avantage d’être plus « sécurisant » pour les souscripteurs, comme pour Flammèche. Ainsi, un éventuel échec de la campagne ne couterait rien à la maison et les lecteurs qui ne nous connaissent pas se sentiraient plus en confiance.

Ya Book : Souhaitez-vous rajouter quelque chose pour nos lecteurs ?


Marianne : Je ne vois rien à ajouter dans l’immédiat, toutefois, si la curiosité vous titille et que vous souhaitez en apprendre plus sur la maison d’édition ou n’importe laquelle de nos publications, n’hésitez pas à nous contacter. Nous ne nourrissons pas de chair humaine, seulement de papier !

 

N’hésitez pas à relayer ce projet Ulule ou à découvrir la page Facebook et le site des éditions Flammèche !
 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Interview des éditions Flammèche au sujet de leur anthologie Blessures ! : Mes Premières Lectures