Description logo pour referencement
   
Prix Tam-Tam J’aime Lire, la sélection !
A la Une
3 votes
auteur Violaine Leroy
auteur Asa Lind
auteur Anne-Lise Boutin
auteur Alex Cousseau
Illustration Quentin Blake
auteur David Walliams
auteur Hubert Ben Kemoun
auteur Estelle Billon-Spagnol
auteur Jeanne-A Debats
TypeRoman

Et vous, pour lequel des ouvrages de la sélection voteriez-vous ?

Comme tous les ans, le prix Tam Tam "J’aime Lire" se met en place, et il est d’ores et déjà possible de jeter un œil sur le cru de l’année.
Le prix Tam Tam "J’aime Lire" ne sert pas uniquement à récompenser des ouvrages pour la jeunesse, il est aussi un prétexte pour faire lire et découvrir des textes dans les classes, les bibliothèques, clubs de lecture et autres lieux de rencontre culturels.

Six livres sont en compétition jusqu’au mois de novembre, qui sera la période de début des votes. Les votants sont tous les enfants âgés entre 8 à 12 ans, et ils sont des milliers... alors, que le meilleur gagne ! 
La remise du prix se fera en 2014, dans le printemps. Ci dessous, la sélection :
  

Mon frère est un cheval/Mon cheval s’appelle Orage - Alex Cousseau et Anne-Lise Boutin - Le Rouergue

Quatrième de couverture : Mon frère est un cheval Elvis est né en plein hiver, exactement en même temps qu’un poulain qui porte son nom. Dans le désert de Mongolie où il habite, la vie d’éleveur de moutons n’est pas facile, mais tant qu’Elvis peut chevaucher son cheval, il est heureux. Elvis est un cheval libre et sauvage et seul le petit garçon sait le monter, le calmer et lui parler. Elvis est plus qu’un cheval, c’est un frère.

 

L’année de ses huit ans, alors que l’hiver est encore plus dur que l’année de sa naissance, Elvis se résoud pourtant à vendre son cheval pour aider ses parents. Avant de laisser partir Elvis dans le camion, il lui promet qu’ils se reverront. Mon cheval s’appelle orage Le jour de ses huit ans, Sarantoya reçoit de ses parents le cadeau qu’elle avait tant espéré : un cheval. Il ressemble à un ciel avant la pluie et parce qu’il est fougueux et sauvage, elle décide de l’appeler Orage. Le soir, alors qu’elle n’arrive pas à dormir tant elle est excitée de mieux connaître son cheval, Sarantoya pénètre en pyjama dans l’enclos d’Orage. Il se laisse promener et monter. Mais à peine est-elle sur son dos qu’Orage s’enfuit, poussant la porte de l’enclos restée ouverte. Prendant deux nuits et deux jours, Sarantoya sur le dos, Orage galope sans s’arrêter à travers la taïga puis la steppe. Le troisième jour, alors qu’ils sont tous les deux épuisés, Orage s’arrête : un garçon vient à eux. C’est Elvis qui les attend. Dans les paysages contrastés de Mongolie, Alex Cousseau nous amène à la rencontre de deux enfants très différents, réunis par leur affection pour un cheval qui ne se laisse pas emprisonner.


Monsieur Kipu - David Walliams - Collection Witty, Albin Michel

Quatrième de couverture : Tous les matins, Chloé se rend en voiture à son école privée ultrachic, vautrée sur la banquette arrière, avec sa peste de petite soeur, et tous les matins, elle regarde Monsieur Kipu, toujours assis sur le même banc, qu’il pleuve ou qu’il vente.

 

Qui est-il ? Pourquoi vit-il dans la rue ? Que mange son chien ? Quand s’est-il lavé pour la dernière fois ? Et est-il possible qu’il s’appelle vraiment M. Kipu ? Toutes ces questions et d’autres encore, Chloé décide un jour d’aller les poser à monsieur Kipu en personne. Et lorsqu’il est question que son nouvel ami soit chassé de la ville, Chloé le cache dans la remise du jardin. Mais il se peut que Monsieur Kipu ait plus à cacher qu’il n’y semble au premier coup d’oeil. ou de nez !

Notre avis : Nous l’avons lu et nous avons adoré l’humour de David Walliams dans Monsieur Kipu. Cet auteur possède le talent narratif et l’humour de Roald Dahl, mais avec son propre univers... un petit bijou sur l’amitié, et l’acceptation des autres, quelle que soit leur apparence...


Le loup des sables - Asa Lind et Violaine Leroy - Collection Estampillette - Bayard Jeunesse

Quatrième de couverture : Pour Zacharina et son ami, le loup des sables, tout, de la bêtise des adultes jusqu’aux secrets de l’univers, est matière à réflexion ! Les parents de Zacharina, débordés, occupés par leurs activités, ne sont jamais disponibles lorsque la fillette veut jouer.

 

Un jour, elle se rend sur la plage, non loin de sa maison, et en creusant un trou, déterre un loup des sables, un animal intelligent, au pelage doré, qui se nourrit de la lumière du soleil et du clair de lune.

 

Il est l’ami parfait que recherche Zacharina : il peut répondre, avec patience et fantaisie, à toutes ses questions et satisfaire sa curiosité. Ainsi, tous deux réfléchissent à la colère, à la timidité, aux bobos, à la peur de perdre son doudou, au pouvoir de l’amour, à la peur du noir, à la mort, à l’injustice, au fait de grandir. Leur rituel sur la plage se renouvelle chaque fois que la fillette a besoin de lui pour discuter, se rassurer, calmer sa colère, jouer, avant de retrouver ses parents à la maison. Ainsi, jour après jour, Zacharina grandit.

 


Les monstres de là-bas - Hubert Ben-Kemoun - Thierry Magnier


Quatrième de couverture : Nelson est tout content de prendre le bateau pour rejoindre et enfin rencontrer sa correspondante étrangère.

Fubalys est encore plus jolie que sur les photos échangées, ses parents sont très accueillants et le planning des sorties qu’on lui propose des plus alléchants. Alors pourquoi se sent-il mal à l’aise dans ce pays, pourtant si proche du sien ?

 

Nous sommes toujours les monstres de quelqu’un et cette jolie parabole en est une illustration toute simple, finement décrite.




Le préau des z’héros - Estelle Billon Spagnol - Alice Jeunesse

Quatrième de couverture : Benjamin a raté sa rentrée dans sa nouvelle école. Allez savoir pourquoi. Il était pourtant habillé et coiffé normalement, avec un cartable même pas ringard. Il aurait peut-être dû rire en arrivant, ou au moins sourire un peu, ou alors pas du tout ? Avoir l’air assuré, ou même arrogant ?

 

Quoi qu’il en soit, les AUTRES l’ont appelé "Tête de hareng " et lui ont ordonné d’aller rejoindre, sous le préau, les autres zéros : " Ampoule-man ", " Dents-de-vache " et " Mange-poubelle ". Benjamin ne les aime pas, les autres " zéros ", et il trouve qu’ils ont bien mérité leur sobriquet. Lui, par contre, il n’a rien à voir avec eux, il n’est pas une tache ! Pourtant, il fera ce que les AUTRES ont décidé ; il a même dû signer un papier avec le règlement pour les Zéros. Et les jours se succèdent, plus lourds à porter les uns que les autres... Il n’y aura pas de solution miracle pour Benjamin et ses alliés malgré lui... mais, tout de même, ils découvriront que la soli­da­rité peut leur apporter un certain répit.


Rana et le dauphin - Jeanne A. Debats - Collection Mini Syros


Quatrième de couverture : Les parents de Rana travaillent à un projet top secret : modifier le cerveau d’un dauphin à l’aide de nanorobots, afin de le faire parler. Rana devient très vite l’amie de Typhon, le jeune dauphin cobaye.

Notre avis : Nouvelle touchante et remplie de réflexion, Rana et le dauphin montre sous un jour nouveau les possibilités incroyables (et parfois terrifiantes) que peuvent avoir l’expérimentation scientifique. Pour le meilleur et pour le pire, cette amitié hors du commun entre une petite fille et un dauphin ne laisse pas indifférent.
 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Prix Tam-Tam J’aime Lire, la sélection ! : Mes Premières Lectures