Description logo pour referencement
   
Rencontre avec Catherine C. Laurent
A la Une
illustratrice Bénédicte Nemo
Maison d'édition Cépages éditions
auteur Catherine C. Laurent
Pour lesboutchous

Rencontre avec Catherine C. Laurent pour découvrir notamment ses beaux albums, publiés dans la collection "Vert d’O", aux éditions Cépages.

Aujourd’hui, rencontre avec Catherine C. Laurent, afin de parler de ses deux nouveaux albums, Petit Colibri et Les Tortues de la Baie, publiés chez Cépages dans la collection "Vert d’O" !

 

Invitation au voyage dans 3, 2, 1 ...


Mes Premières Lectures : Bonjour Catherine, pourriez-vous vous présenter un peu pour nos lecteurs ?


Catherine C. Laurent : Je suis auteur car c’est pour moi le plus beau métier qui soit : liberté, créativité et partage ! L’écriture est ce qui m’habite et structure mes jours et ma vie intérieure, avec la lecture. 

 

Cependant, pour vivre, je suis enseignante, ce qui n’est pas contradictoire. Je suis professeur de Lettres/ Histoire-Géographie depuis vingt ans en Nouvelle-Calédonie, au contact de jeunes des diverses cultures du Pacifique. J’ai donc beaucoup appris à leur contact et la vie en Océanie m’a bien évidemment modelée.


Parlez-nous un peu de la genèse de la collection « Vert d’O » aux éditions Cépages, comment en avez-vous eu l’idée ?


J’avais rencontré l’éditrice par l’intermédiaire de mon amie Bénédicte Nemo, illustratrice de mes autres ouvrages jeunesse chez Grandir et nous avions sympathisé. Elle m’a tout de suite demandé si je pouvais lui écrire divers textes et je lui ai proposé ces deux premiers titres. C’est ce qui lui a donné envie de concrétiser cette collection mettant en valeur la nature et les espèces animales à protéger.

 

J’avais des textes pour des plus grands et comme elle voulait une collection pour les plus petits, j’ai dû les retravailler. C’est en fait parfois plus difficile d’écrire pour les enfants que pour les adultes car on doit se mettre à la place des petits, mais c’est formidable, ça redonne place à notre enfant intérieur, celui qui aimait ces histoires-là et qui s’est perdu en route… et puis j’ai repensé aux livres que j’achetais à mon fils enfant.

 

Ecrire pour les petits me réjouit et m’emplit le cœur de bonheur, c’est comme une belle récréation entre mes autres travaux d’écriture, beaucoup moins légers !

 


Comment s’est passée la réalisation de ces deux albums, avez-vous beaucoup échangé ?


J’ai écrit et réécrit dans mon coin et ensuite, avec l’éditrice, nous avons corrigé les détails, les mots qui n’étaient pas vraiment justes, c’était comme une partition à ajuster, toutes les notes comptent !


L’illustratrice elle, travaillait de son côté à partir du texte et je lui fais toujours entièrement confiance. On se connait bien maintenant, elle est comme une petite sœur et elle a le talent de comprendre mon univers et de le traduire en images magnifiques instantanément.


Vos albums sont de véritables invitations aux voyages. Quel est votre plus beau souvenir de voyage ? Est-ce une source d’inspiration pour vous ? 


Bien évidemment, mais en fait ma vie est un long voyage puisque je suis toujours actuellement à l’autre bout du monde. C’est ce qui fait rêver les gens en Europe… Moi maintenant, je rêve plus des trottoirs de Paris et de la campagne anglaise… donc les voyages se poursuivront.

 

Le plus beau ? Très certainement Rapa Nui, l’île de Pâques, où j’ai emmené mon petit garçon quand il avait dix ans. Nous y sommes restés presque un mois, ce qui est beaucoup plus que la moyenne car les touristes s’arrêtent brièvement dans cette île perdue lors de leurs « billets tour du monde », c’est-à-dire 3-4 jours, car ainsi ils ont l’impression d’avoir tout vu !

 

Nous deux, nous avons partagé la vie d’une famille pascuane et comme nous avions des amis danseurs et musiciens, nous avons participé à la préparation de Tapati, la grande fête de l’année : confection de costumes, tressages, peintures sur les corps… le bonheur sous l’œil des Moaï.

 

 

(crédit photo : Wikipédia.)


Avez-vous d’autres projets en cours ? On espère vivement revoir un projet commun !


J’écris en ce moment un livre d’entretiens et de portraits sur les Calédoniens, c’est un peu comme l’aboutissement de ma vie ici. Je cherche un éditeur pour un roman adulte et un roman jeunesse et je mets au propre un recueil de poésie.


Oui, nous avons d’autres titres ensemble avec Bénédicte Nemo et avec notre éditrice ! L’aventure de Vert d’O ne fait que commencer !


Y a-t-il des salons ou des festivals où vos lecteurs pourront vous rencontrer prochainement ?


L’avenir le dira, on espère beaucoup, les festivals sont de superbes lieux de partage et de rencontre.


Merci à Catherine C. Laurent pour sa disponibilité ! Et si vous souhaitez approfondir le sujet n’hésitez pas à aller découvrir :

 

 

 


 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Rencontre avec Catherine C. Laurent : Mes Premières Lectures