Description logo pour referencement
   
Chronique de Roverandom
A la Une
7 votes
Traduction Jacques Georgel
auteur J. R. R. Tolkien
N° ISBN9782266240697
EditeurPocket
CollectionPocket Science-fiction
Pages152
Parution2013-11-00
TypeRoman

Un joli conte pour petits et grands de J.R.R. Tolkien !

« Il était une fois un petit chien nommé Rover, un petit chien de taille réduite, vraiment réduite, et très jeune, sinon il aurait mieux connu la vie. Il se sentait pleinement heureux, jouant dans le jardin, sous un beau soleil, avec une balle jaune. Dans le cas contraire, il n’aurait sûrement pas fait ce que… »


Pendant l’été 1925, J.R.R. Tolkien, sa femme et ses enfants partent en vacances au bord de la mer, plus précisément à Filey, cité balnéaire en vogue du Yorkshire. Son fils, Michael, possède à cette époque, un jouet qu’il aime beaucoup : un petit chien en plomb. Malheureusement il le perd lors d’une promenade sur la plage. Il n’en fallait guère plus à J.R.R. Tolkien pour inventer un joli conte sur ce chien, pour consoler Michael.


La création littéraire de Roverandom est d’ailleurs détaillée à foison dans l’introduction de cette édition. Pour la petite histoire, Tolkien proposera son texte à son éditeur mais celui-ci, bien plus intéressé par le succès de The Hobbit, n’envisage pas un seul instant de le publier. Il faudra attendre 1998 pour que Wayne G. Hammond et Christina Scull le publient, alors accompagné cinq illustrations de Tolkien.

 


Rover est un petit chiot, insouciant, fier et têtu. Il s’amuse dans le jardin, lorsqu’un homme prend soudain sa balle pour se mettre à jouer avec lui. Rover ne réfléchit pas une seule seconde et mord l’insolent passant, qui n’est autre qu’un puissant sorcier ! Pour le punir il transforme Rover en jouet.


Après plusieurs mésaventures Rover, alors renommé Roverandom le jouet, se retrouve sur la plage, où il rencontre un Sablesorcier. Celui-ci va alors décider de l’envoyer sur la Lune, à dos de goéland, pour tenter de l’aider. Mais les aventures et les rencontres surprenantes et inattendues ne font que commencer pour le petit Roverandom…

 


« La lune émerge de la mer, déposant sur les flots son chemin argenté qui mène jusqu'à la lisière du monde, et même au-delà, pour ceux qui savent le parcourir. »


Avec cette citation Tolkien résume parfaitement son ouvrage : poésie et découverte d’un autre monde. Il suffit de suivre le chemin argenté…On y retrouve entre autre un goéland qui parle, un dragon lunaire, un monstre marin, des sirènes, mais aussi un sablesorcier ou un magicien râleur.


Il est surtout captivant, pour le lecteur averti, de jouer au détective et de chercher des marques de ce qui deviendra la mythologie Tolkienienne. On retrouve notamment des allusions à la mythologie grecque, à la légende de Merlin, mais aussi à la mythologie nordique, à Shakespeare… Que ceux qui ont peur des araignées s’abstiennent : en effet elles sont déjà présentes dès 1925 !


En bref, un joli conte pour petits et grands, et pour tous les amateurs de Tolkien ! 

 


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Tous les articles pour

Nord Pas-de-Calais Lorraine Alsace Franche-Comté Provence Alpes Côte d'Azur Languedoc Roussillon Champagne-Ardennes Picardie Haute-Normandie Ile de France Bourgogne Rhône-Alpes Auvergne Midi-Pyrénées Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Centre Basse-Normandie Pays de Loire Bretagne Corse

Chronique de Roverandom : Mes Premières Lectures